Actualités

risque de diabète chez l’enfant ?

Ces dernières années, le diabète de type 1 a vu son incidence croître rapidement en Europe, surtout chez les enfants de moins de 5 ans. Cette augmentation rapide soutient l’hypothèse d’un rôle non négligeable des facteurs environnementaux dans l’apparition de la maladie. C’est ce que suggère également une récente étude danoise selon laquelle le risque de diabète de type 1 chez l’enfant augmenterait proportionnellement à la consommation maternelle de gluten pendant la grossesse.

Qu’est-ce que le gluten ?

Le gluten désigne un ensemble de protéines végétales retrouvées dans la plupart des céréales (blé, seigle, orge, etc.). Il constitue avec l’amidon, la réserve énergétique de la graine et fait partie intégrante de notre alimentation moderne (pains, pâtes, etc.).

Riche en proline et en glutamine qui le rendent très hydrophobe, le gluten est partiellement résistant à la dégradation intestinale. Il pourrait donc jouer un rôle dans le développement d’un diabète.

Des études précédemment menées sur animaux ont déjà démontré qu’un régime pauvre en gluten chez la mère au cours de la gestation prévenait presque totalement la survenue d’un diabète de type 1 chez la progéniture. Mais une telle conclusion n’a jusqu’à présent pas été démontrée chez l’homme.

Ces dernières années en Europe, le diabète de type 1 a vu son incidence augmenter régulièrement de 3 à 4 % par an et particulièrement chez les enfants de moins de 5 ans. Dans ce contexte, une équipe danoise a souhaité étudier l’impact de la consommation maternelle de gluten au cours de la grossesse sur le risque de diabète de type 1 chez l’enfant.

Lien entre gluten, grossesse et diabète chez l’enfant

Pour mener à bien leurs recherches, les scientifiques se sont appuyés sur les registres du Danemark de la cohorte nationale des femmes enceintes et des naissances danoises ayant eu lieu entre janvier 1996 et octobre 2002.

L’étude a porté sur 101 042 grossesses survenues chez 91 745 femmes, dont plus de 70 000 ont rempli un questionnaire alimentaire de 360 items à la 25ème semaine de grossesse. Ce sont finalement 67 565 grossesses qui ont été incluses après éviction des grossesses se terminant par des fausses couches, des enfants mort-nés ou des informations erronées

Le questionnaire alimentaire a permis de calculer la consommation quotidienne de gluten des participantes : de 7 g/jour à plus de 20 g/jour avec une moyenne de 13 g/jour.

Les résultats sur le risque de diabète chez les enfants ont été les suivants :

  • Augmentation du risque de diabète de type 1 chez les enfants proportionnellement à la consommation maternelle de gluten au cours de la grossesse.
  • Risque deux fois plus élevé de diabète de type 1 chez les enfants de femmes ayant eu la consommation de gluten la plus élevée (≥ 20 g/jour) par rapport aux enfants de femmes ayant eu la consommation de gluten la moins élevée (≤ 7 g/jour).

Cette étude met ainsi en évidence l’impact évident d’une consommation élevée de gluten chez la femme enceinte sur l’augmentation du risque pour son enfant de développer un diabète de type 1. Cette conclusion nécessite néanmoins d’être approfondie et confirmée par de nouvelles données.

Déborah L., Docteur en Pharmacie

– Une consommation maternelle élevée de gluten pendant la grossesse augmenterait le risque de survenue d’un diabète de type 1 chez l’enfant. Egore. Le 4 Octobre 2018

Deborah L.

Pharmacienne.

Spécialisée dans les domaines de la santé, de la nutrition et de la cosmétologie.

Passionnée par l’écriture, elle sait allier la rigueur scientifique à la beauté de notre langue.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Source

Afficher plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close