Actualités

Le tabagisme favoriserait-il la survenue du diabète de type 2 ?

On sait déjà que l’obésité et la sédentarité sont des facteurs aggravants le risque d’apparition du diabète de type 2. Pour montrer l’influence du tabac sur cette maladie métabolique, une équipe internationale a suivi, pendant 9 ans, plus de 500 000 adultes vivant dans les zones rurales et urbaines de Chine. Bilan ? Les fumeurs réguliers avaient plus de chance de développer un diabète de type 2. Retour sur les risques du tabagisme actif et passif chez les non diabétiques et les diabétiques.

Une corrélation entre tabac et diabète de type 2

Des chercheurs de l’université anglaise d’Oxford et de l’université de Pékin ont examiné les dossiers médicaux de 500 000 chinois, non diabétiques initialement, sur une période moyenne de 9 ans. Ces dossiers étaient notamment constitués pour faire suite à une admission dans un service hospitalier en zone rurale ou urbaine.

L’ analyse statistique de l’ensemble de ces informations médicales montre que :

  • Plus de 13 500 personnes ont développé un diabète de type 2 ;
  • Les fumeurs réguliers étaient 15 à 30 % plus susceptibles de développer le diabète de type 2 comparativement aux individus n’ayant jamais fumé.

Par ailleurs, les chercheurs ont observé une relation dose-réponse entre le tabac et le risque de survenue de la maladie : les individus qui fumaient davantage ou qui avaient commencé à fumer plus jeune avaient un plus grand risque de développer un diabète de type 2.

A l’inverse, les ex-fumeurs voient leur excès de risque de développer un diabète de type 2 diminuer proportionnellement à la durée de leur sevrage tabagique.

Le sur-risque de développer un diabète de type 2 est de :

  • 44% pour ceux ayant stoppé le tabac depuis moins de 5 ans ;
  • 37% pour ceux ayant stoppé le tabac depuis 5 à 14 ans ;
  • 19% pour ceux ayant stoppé le tabac depuis plus de 15 ans.

Cependant, et malgré le nombre important de participants inclus dans cette étude, l’équipe n’a pas pu montrer, statistiquement, que le tabagisme était responsable du diabète de type 2.

Cependant, les chercheurs soulignent que le tabagisme devrait être considéré comme un « facteur important d’hygiène de vie à modifier » dans la lutte contre le diabète.

Lien entre tabagisme, excès de poids et diabète de type 2

En mettant les résultats en perspective avec les poids de chacun des volontaires, les chercheurs ont mis en évidence que les fumeurs avec un Indice de Masse Corporelle (IMC) élevé avaient plus de risque de développer un diabète de type 2 comparativement à ceux ayant un IMC plus faible.

De plus, les gros fumeurs étaient plus susceptibles d’avoir une plus grande masse graisseuse abdominale par rapport aux non-fumeurs, ce qui augmente d’autant plus le risque de survenue de la maladie métabolique.

Les chercheurs soulignent d’ailleurs que le mécanisme physiologique à l’origine de ces interactions est encore mal compris.

On sait cependant, grâce à des études sur le modèle animal que la nicotine entraine une libération d’acides gras au niveau du tissu adipeux pouvant favoriser l’insulinorésistance et le développement du diabète.

Les effets du tabagisme sur le diabète

Selon la Fédération Française des diabétiques, le tabagisme actif (cigare, cigarette filtre ou à rouler, pipe, narguilé…) et passif (respirer dans un environnement de fumeur) ont des effets négatifs sur l’insuline et le diabète en multipliant les risques de complications médicales.

Ainsi, la nicotine augmente la concentration de certaines hormones (comme l’adrénaline) et ceci va altérer les mécanismes liés à la production et à l’action de l’insuline ainsi que ceux impliqués dans le transport du glucose vers les cellules.

De plus, chez les personnes diabétiques, l’action de fumer augmente les risques de mortalité de 48 %, d’infarctus du myocarde de 52 % et d’Accident Vasculaire Cérébral de 44 %.

Julie P., Journaliste scientifique

Julie P.

Journaliste scientifique.

Spécialiste de l’information médicale.

Passionnée par l’actualité scientifique et les nouvelles technologies.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Source

Afficher plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close